Mais s’occuper d’un animal domestique n’est pas si facile que l’on peut le penser. Comme les êtres humains, ces animaux de compagnie ont besoin d’attention et de soins.

Protéger un animal est le devoir de tout un chacun. Cependant, ce n’est pas tout le monde qui peut le faire. Avec les dépenses élevés des entretiens, de l’alimentation et des soins médicaux chez le vétérinaire,

lesquelles comprennent toujours les frais chirurgicaux, les garanties de consultations chez le vétérinaire, les analyses, les radios et les coûts hospitaliers en cas d’accident ou de maladie.

Souscrire à une mutuelle animaux info : les pièges à éviter !

Les offres d’assurance animaux sont nombreuses, tout comme les compagnies qui les proposent.

bien moins intéressante. Autre critère : le délai de carence. Si le risque « accident » est pris en charge 48 heures après votre adhésion avec la plupart des

Ainsi vous êtes couverts pour les dépenses les plus chères et vous vous évitez les surprises financières. Il vous sera donc simple de faire soigner votre chien ou votre félin en cas de maladie.

besoin d’adopter ce que l’on nomme plus souvent un NAC, ou tout nouvel animal de compagnie ?

très restreint. Tout comme la franchise, cette somme annuelle sous la responsabilité de l’assuré, qui reste dans la plupart des cas nulle.

Catégories :

Mais s’occuper d’un animal de compagnie n’est pas si facile que l’on peut le croire. Comme les êtres hommes, ces animaux de compagnie ont besoin d’importance et de soins.

Il accède à des soins et une attention particulière que les animaux errants ne sont équipés malheureusement pas. Et cependant, ces soins sont primordiales pour qu’ils demeurent en bonne santé.

lesquelles comportent toujours les coûts chirurgicaux, les garanties de consultations chez le vétérinaire, les études, les radios et les coûts hospitaliers en cas d’accident ou de maladie.

. il existe néanmoins des exceptions de feuille de soins qu’il faut prendre en compte. Par exemple, les pathologies comme les maladies héréditaires ne sont pas habituellement prises en charge. il y a cependant des mutuelles qui les proposent. Elles sont toutefois très peu communs !

Pour comparer au mieux les contrats, regardez bien le montant de la franchise. Il vaut mieux profiter d’une franchise annuelle ( dont le montant varie selon votre forfait ) plutôt qu’à l’acte

Ainsi vous êtes couverts pour les dépenses les plus onéreuses et vous vous évitez les surprises financières. Il vous sera donc simple de faire soigner votre chien ou votre félin en cas de maladie.

besoin d’avoir ce que l’on nomme plus habituellement un NAC, ou nouvel animal domestique ?

Les formules d’entrée de gamme varient entre neuf et 25 euros par mois, avec des prix environ plus petits chez le chat. A ce prix là, les plafonds de remboursement sont moyens, entre 750

Catégories :