En plus de les héberger, il faut aussi les alimenter et leur procurer les soins médicaux dont ils ont besoin. Cela vous prend votre temps, mais aussi votre argent.

Un chien ou un félin n’est pas uniquement un animal qui squatte chez vous. Il vous tient compagnie, et aussi c’est un compagnon à qui vous parlez, partagez des confidences… même s’il ne vous répond pas directement.

Une assurance santé chien varie en général en en proportion du type de contrat que vous aurez choisi, et des conditions demandées par les assurances pour chien. cependant, il y a des options dites basiques,

. il existe néanmoins des exceptions de feuille de soins qu’il faut considérer. Par exemple, les pathologies comme les maladies héréditaires ne sont pas couramment prises en charge. il y a cependant des mutuelles qui les proposent. Elles sont toutefois très peu communs !

bien moins avantageuse. Autre critère : le délai de carence. Si le risque « accident » est pris en charge 48 heures après votre adhésion avec la plupart des

assurances, le délai pour cette maladie est très long. pour terminer, scrutez le montant des plafonds annuels de remboursement.

bien souvent, certaines dépenses liées à la santé de votre compagnon domestique demeurent à votre charge, notamment en cas de maladie si une intervention chirurgicale n’est pas indispensable.

très restreint. Tout comme la franchise, cette somme annuelle sous la responsabilité de l’assuré, qui reste dans la plupart des cas nulle.

Catégories :