Mais s’occuper d’un animal domestique n’est pas si simple que l’on peut le croire. Comme les êtres humains, ces animaux de compagnie ont besoin d’attention et de soins.

Protéger un animal est le devoir de tout un chacun. Cependant, ce n’est pas tout le monde qui peut le faire. Avec les coûts élevés des entretiens, de l’alimentation et des soins médicaux chez le vétérinaire,

il est important de alors s’acquitter de la prime mensuelle ou annuelle déterminée par les mutuelles pour chien. Cette cotisation est indispensable pour bénéficier d’un remboursement, partiel ou en totalité,

Le terme « délai de carence » est, par exemple, très employé dans le monde des mutuelles pour chien. Il signifie la période de temps qui sépare la signature du contrat à la date de sa mise mise en place.

Et enfin, il y a le idée des « franchises ». Ce concept vous permet de payer moins que le frais de visite préféré. Vous payez moins dès la visite, donc votre remboursement sera minime.

assurances, le délai pour la maladie est très long. pour terminer, scrutez le montant des plafonds annuels de remboursement.

il faut savoir que derrière cet acronyme se cache une multitude d’espèces, des lapins aux perroquets en allant par les reptiles.

pas le risque maladie. Quant au forfait annuel de prévention, cette somme d’argent predestinée à couvrir une section des soins secondaire de votre animal – vaccin, vermifuge, détartrage -, il est

Catégories :