En plus de les héberger, il faut aussi les nourrir et leur offrir les soins médicaux dont ils ont besoin. Cela vous prend votre temps, mais aussi votre argent.

Un chien ou un chat n’est pas uniquement un animal qui squatte chez vous. Il vous tient compagnie, et aussi c’est un compagnon à qui vous parlez, partagez des confidences… même s’il ne vous répond pas directement.

lesquelles comportent toujours les frais chirurgicaux, les garanties de consultations chez le vétérinaire, les études, les radios et les frais hospitaliers en cas d’accident ou de maladie.

. il y a néanmoins des exceptions de feuille de soins qu’il faut prendre en compte. Par exemple, les pathologies comme les contaminations héréditaires ne sont pas habituellement prises en charge. il existe pourtant des mutuelles qui les proposent. Elles sont toutefois très rares !

bien moins avantageuse. Autre critère : le délai de carence. Si le risque « accident » est pris en charge 48 heures après votre adhésion avec la plupart des

Ainsi vous êtes couverts pour les frais dépensés les plus onéreuses et vous vous évitez les surprises financières. Il vous sera donc aisé de faire soigner votre chien ou votre chat en cas de maladie.

règulièrement, certaines paiement liées à la santé de votre compagnon domestique demeurent à votre charge, notamment en cas de maladie si une intervention chirurgicale n’est pas nécessaire.

la majorité des offres et services proposés dans ce document est soumis à conditions dont le petit détail pourra vous être précisé par votre CIC.

Catégories :